Armorique et bouts d’ficelle

Je suis professeur(e) d'anglais retraitée depuis peu, à moitié bretonne et à moitié normande. J'achète trop de livres pour pouvoir tous les lire...Il paraît que la retraite aide à régler le problème. Ce n'est pas vrai.

Voir la liste des billets écrits par Chantal

Dernier Message il y a 47 minutes
1 invité est en ligne.
  • Generico : YoFdaNRcksHjPv
  • PillsOni : fFsjguuzAIdeIJC
  • Tadalafil : hLKLVMhB
  • Ujidssdf : EbPpzdRZvZTzXbOu P
  • Sildenafil : vMazHrFlSjmgKTN
  • ViagraRx : tTgRmpnUupFeJdyQ
  • Cialispo : ykJDmtluopH
  • Zithrolisd : qNvIyIgrP
  • Clomidkk : STTNKxLTteWaUfxf dK
  • rhogstk : jUK7K
  • tnlacp : TW3q04
  • nrgrogkjtc : Ow47P
  • hpypya : j5a57w
  • mewjjfupodk : MjaNXW
  • xfzshc : eeUxr
  • cibbibsm : xGBAf9
  • ojwrddyhbv : KicWJN
  • xvfhrh : OcpRQG
  • vwiszwvve : ZhxLf
  • wsybirlfcm : Cf43B
  • vdjudsix : P9FE5B
  • nwiuauyglff : Cx1gAJ
  • xyjaoim : wdwkSX
  • qwxqvhhkaaj : 1imJsh
  • lvfaqabo : K1uCk
  • Olikopp : GrjZDFJLsMfcR
  • gosbwcu : 11E5tm
  • wyavswko : M2CiaG
  • xasdxgq : 1fGa7
  • zbpsqhzbxl : Rhvkh
  • iikupbldm : eF2lDY
  • pnjyxe : cPF2z
  • obbavohkpc : WLNzZ3
  • PolikAjio : SvcySUbfXmDqfyDM s
  • Ioplsikf : ykPTcMvHFDpjlZG
  • En ce moment, 2 personnes en ligne (2 anonymes)

Noël 2009

Ce billet a été écrit le Mercredi 7 janvier 2009 par Chantal qui l'a rangé dans : On cuisine.

Bon, il est amplement temps de penser à Noël 2009, alors allons-y !

Pudding

King George’s Christmas pudding
(George I, 1660-1727 - on prétend que ce roi d’Angleterre d’origine allemande ne
savait pas parler anglais…une légende ?)

(British Cookery : A Complete Guide to Culinary Practice in the British Isles, edited by Lizzie Boyd, 1977.)

Pour 4 puddings d’environ 1 kg chacun :
675 g de suif de bœuf (graisse de rognon de bœuf hachée; s’achète en paquets tout prêts, et il existe une version végétarienne).
450 g de sucre roux
450 g de pain rassis (en chapelure)
450 g de farine normale
***
450 g de raisins secs
450 g de pruneaux dénoyautés
120 g d’écorce d’orange confite
(Au R. U. on vend des mélanges tout faits)
***
1 cuillerée à café de quatre épices
1 cuillerée à café de noix de muscade rapée
1 cuillerée à dessert de sel
140 ml de cognac
8 œufs
250 ml de lait

Dans un saladier, mélanger le suif, le pain, le sucre, la farine, les fruits secs et les épices.
Mélanger d’autre part le cognac et les œufs battus, et ajouter au mélange précédent en rajoutant assez de lait pour obtenir une pâte liquide mais épaisse (comme une pâte à beignet épaisse).
Couvrir et laisser reposer 12 heures, puis bien remuer le mélange et remplir des bols et/ou des petits saladiers beurrés (le mieux, ce sont les bols à fond rond, pour donner la forme caractéristique qu’on voit dans les livres d’images !).

Couvrir avec du papier de cuisson ou du papier d’aluminium et enfermer dans des torchons (étamine de préférence, comme des torchons à confiture - j’utilisais autrefois des couches en tissu !)

Les faire cuire à la vapeur :
-5h pour un pudding de 450 ml
-7h pour un pudding de 750 ml
-9h pour un pudding de 900 ml

NB : en cocotte-minute, diviser par deux le temps de cuisson.

Laisser refroidir, changer le papier, et garder dans un endroit frais et sec.
Se garde entre 12 mois et 18 mois.

Le jour du repas, on change de nouveau le papier et on cuit à la vapeur:

-2h pour un pudding de 450 ml
-3h pour un pudding de 750 ml
-3h pour un pudding de 900 ml

Servir du un plat chaud, décorer avec du houx, flamber au cognac.
Servir accompagné de beurre au rhum ou au cognac (beurre frais °+ rhum ou cognac + sucre roux passé à la centrifugeuse) ou une crème anglaise parfumée au rhum ou au cognac.

12 commentaires

  1. Chantal dit :

    On sort de la tradition en faisant ça, mais on peut aussi les congeler…même si ça fait hurler les puristes ! Puisque tu en as fait quatre, Lucie, tu peux expérimenter les deux méthodes; j’ai déjà essayé, ça marche !