Armorique et bouts d’ficelle

29 ans, pacsée et maman de deux enfants: Jana et Adam. Je suis Conseillère en Économie Sociale Familiale (actuellement en plein boom de suivis de parcours des bénéficiaires du RMI). J'aime la danse, la lecture ... et plein d'autres choses, mais comme tout le monde je suis en manque de temps libre, alors je me rattrape sur l'atelier d'écriture !

Voir la liste des billets écrits par Lucie

Dernier Message il y a 1 mois
1 invité est en ligne.
  • mnempokyxbn : oxGdQDqFUcyQJlZR
  • uloqnh : fdddgULzX
  • lvawkfooec : buSwNdfbBtrsulmB Wj
  • vlolonrt : eefjBmOkeqIrc
  • Barnypok : lSJiE
  • Barnypok : PJk6xh
  • Barnypok : OOvz9J
  • Barnypok : NAX7m
  • Barnypok : C5f2Np
  • Barnypok : oDnxD
  • Barnypok : i6Wlj
  • Barnypok : 5B5Y0p
  • Barnypok : UKust
  • Barnypok : iDp5W3
  • Barnypok : 1Bug9
  • Barnypok : Ul5iY
  • Barnypok : V6KkrD
  • Barnypok : BdDhvc
  • Barnypok : EN2u0
  • Barnypok : FVVyeT
  • Barnypok : Ry6VZJ
  • Barnypok : AZvX0
  • Barnypok : mXPeCw
  • Barnypok : Cf4Vr
  • Barnypok : 2DjMS
  • Barnypok : qSNRt
  • Barnypok : vZTPm
  • Barnypok : lMWST3
  • Barnypok : W2rqu
  • Barnypok : Fn8kzZ
  • Barnypok : irja9o
  • Barnypok : L3IYT2
  • Invité_928 : «Lien»
  • Pilar : It's hard for me personally to convey. It depends on what youare navigating around today. Are you currently in a position to operate? Here is my blog post; good vertical jump (%anchor_text («Lien» taches.tumblr.co m/))
  • qevnkggln : hSFiHZKwFnWUUVBG Ap
  • En ce moment, 1 personne en ligne (1 anonyme)

Ecrire avec … Jacques Prévert

Ce billet a été écrit le Vendredi 9 janvier 2009 par Lucie qui l'a rangé dans : On écrit.

Humour noir & drames de famille

*********


Extrait de la pièce de théâtre En famille

La mère est seule dans la maison. Le fils entre. Il est jeune, pâle, fébrile, échevelé. Il va se jeter contre le mur.

LE FILS
Ferme la porte, mère, vite, je t’en prie !

La mère, hochant la tête, ferme la porte avec un profond soupir.

LA MERE, poussant le verou et poussant en même temps un profond soupir comme son enfant.
Le verrou … Voilà !(Examinant son fils:)
Voyez-vous ça, il entre en coup de vent et il crie, et il tremble de tous ses membres.

LE FILS
Oh! Mère, si tu savais …

LA MERE
Je ne sais pas mais je m’ en doute … (Avec un bon sourire :)
Tu as encore fait une bêtise !

LE FILS
Hélas !

LA MERE
Et pourquoi cette fièvre, ce regard inquiet, et qu’est-ce-que tu caches sous ton bras?

LE FILS
C’est la tête de mon frère, mère.

LA MERE, surprise
La tête de ton frère !

LE FILS
Je l’ai tué, mère !

LA MERE
Etait-ce bien nécessaire ?

LE FILS, faisant un geste lamentable avec ses bras.
Il était plus intelligent que moi.

LA MERE
Pardonne-moi, mon fils, je t’ai fait comme j’ai pu … je t’ai fait de mon mieux … Mais qu’est-ce-que tu veux, ton père, hélas, n’était pas très malin lui non plus ! (Avec à nouveau un bon sourire :) Allez, donne-moi cette tête, je vais la cacher … (Souriante :) C’est pas la peine que les voisins soient au courant. Avec leur malveillance ils seraient capables d’insinuer un tas de choses …


A vos plumes !

Avec toute la liberté de style de Prévert : poésie, théâtre, conte ou scénario,
graffiti, texte long voire très long,
rupture de rythme, rupture de rime … ,
composez un texte dont la seule contrainte sera d’associer humour noir & drame de famille.

Que votre imagination soit débordante !

20 commentaires

  1. Frédérique dit :

    B’alors… :-(
    Fais comme moi, triche en piquant l’idée quelque part !

  2. Lucie dit :

    Mathilde et moi allons essayer d’écrire un texte à 2 mains …

  3. Lucie dit :

    Mathilde et Lucie:

    Comme tous les midis, Raymond est confortablement installé dans son fauteuil devant la télé alors que Marceline prépare le repas. Ils attendent leur fils Thierry pour manger.

    Depuis des années, Thierry arrive à 12h30 précises. Son couvert est toujours mis. Il est 12h28, le générique de “Motus”, leur émission favorite, envahit la pièce: “Tata tata taata, tata tata taata…”
    Raymond colle la télé à la table et coupe le son.
    Raymond et Marceline s’assoient devant leur assiette. Thierry est arrivé, il est toujours aussi souriant. Marceline l’admire : quelle fierté pour elle, son fils rêvé!
    Raymond informe Thierry des dernières nouvelles de la journée: la pluie d’ouest, l’enterrement de la veuve Picquet, les poules qui se remettent à pondre…
    Thierry fait de grands sourires à ses parents, mais le temps presse, il est déjà 12h55 et il va devoir partir.

    Raymond augmente le volume de la télévision, le générique de fin de Motus défile sur l’écran et on peut y lire ces quelques mots: Présentation Thierry Beccaro.
    “Tata tata taata, tata tata taata…”

  4. Frédérique dit :

    Ca y est j’ai compris ! (Après deux heures de corrections, j’ai le cerveau un peu ramollo). Bravo les filles. Comment avez-vous procédé pour l’écriture à deux ? (Bisous à Mathilde!)

  5. Lucie dit :

    Bon allez, on va dévoiler un bout de mystère.
    1/ on liste nos idées (l’une choisit les personnages, l’autre le lieu …)
    2/ on se lance dans l’écriture et on rebondit à chaque idée de l’une ou l’autre.
    Pour la petite histoire, on pensait puiser notre inspiration dans un fait divers arrivé à Sotteville (un couple de personnes âgées se suicide en se jetant du toit d’un immeuble) et d’un livre (le magasin des suicides de Jean Teulé). Puis on a voulu faire tuer Raymond par Marceline (à coup de poêle à crêpe par exemple). Finalement, c’est le sourire de Thierry Beccaro et la musique ded Motus (Tata tata taata) qui l’ont emporté.

  6. Lucie dit :

    Je me rends compte maintenant que j’avais aussi en tête les catilinaires d’A. Nothomb.

  7. Chantal dit :

    Comme ça, j’ai appris l’existence du susdit Thierry Beccaro…J’ai d’abord cru que vous aviez inventé le nom, et puis j’ai eu une vague intuition et je l’ai “googled”; on apprend à tout âge ! :ultrabrite:
    En tout cas, bravo les filles !

  8. Chantal dit :

    Ah tiens, on ne peut plus corriger…

  9. Michaël dit :

    Et non, ce n’était pas très joli tous ces boutons sous les commentaires, alors j’ai suspendu l’option en attendant…

    Sinon, c’est bien vu le texte avec l’ami Thierry Beccaro